Kaizoku Revolution

Ore wa kaizoku-o ni naru otoko da !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sov "MiOni" Tyler

Aller en bas 
AuteurMessage
MiOni
Membre de l'équipage du Diamant Noir
avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 05/10/2008

Feuille de personnage
Équipage / Ordre: Le Diamant Noir
Fruit du Démon: Celui de l'entraînement ^^
Niveau du personnage:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Sov "MiOni" Tyler   Dim 5 Oct - 23:35

Nom : Tyler
Prénom : Sov
Surnom : MiOni
Age : 20
Équipage désiré : Le Diamant Noir
Fruit du Démon ? /
Armes : Gants en Kairouseki


Physique : Dans l'ensemble, Sov est un jeune homme normalement constitué, avec quelques petites touches originales. Un mètre soixante-quinze pour une soixantaine de kilos, ce garçon a un corps fin mais bien entretenu. Sa peau est "dorée", comme s'il était bronzé tout l'année. Des cheveux mi-longs et des yeux violets, ce n'est pas très commun d'avoir cela, non ? Je vous vois bien venir, mais pourquoi sur l'avatar a-t-il l'œil rouge ? Je viendrai à cela plus tard. Les traits de son visage sont fins, une petit bouche fine, des yeux tirés.. Il dégage un certain charme, que certains peuvent lui envier. Niveau vestimentaire, il porte souvent des habits sombres et souvent prêt du corps, ce qui met en valeur sa musculature. A ses avant-bras, caché sous ses manches, sont placés deux plaques métalliques, qu'ils utilisent pour se protéger des attaques d'armes blanches. Et aussi, toujours, ils portent des gants noirs, ce n'est pas quelque chose que l'on remarque, mais il ne les enlèvent jamais devant quelqu'un. Je suppose que personne, en vie, n'a déjà vu ses mains. La cause est que ses mains montrent des traces de brûlures, la chaire décomposé de sa peau.. lui rappelle un mauvais souvenir. Revenons au fait.. Ses yeux, d'où vient le surnom de "MiOni", qui signifie "Œil de Démon". Comme les marées, ses yeux interagissent par rapport à la Lune, mais pas de la même manière. Lorsque la Lune est la seul lumière que l'on voit, ses yeux deviennent rouges sanglants. Aucune explication n'est à donner par rapport à ce phénomène étrange..

Mental : Sov est un personnage énigmatique, comme ci son caractère changeait constamment. Il a vécut énormément de choses ce qui l'influença grandement. Mais si l'on devait définir son caractère maintenant, on dirait qu'il est un homme de paroles. S'il dit quelque chose, il le fera, ou fera tout ce qu'il pourra pour le faire. Il n'a aucun remord à tuer une personne, tant que celle-ci est mauvaise. Si l'on lui fait du mal, il se vengera. Si l'on l'aide, il en sera reconnaissant. Lorsqu'il a quelque chose en tête, il foncera tant qu'il n'a pas fini sa quête. Il est à la recherche de la puissance, devenir plus fort, voilà ce qu'il l'intéresse. Si quelqu'un touche à son entourage, il a intérêt à disparaitre de la Terre, car il se fera pourchasser nuits et jours par le jeune démon.

HISTOIRE

CHAPITRE I : LA NAISSANCE DU DEMON



Des coups de tonnerres éclataient dans la nuit noire. Un déluge se déferlait sur la petite île de Long Island, situé en plein milieu de Grand Line, la route de tous les périls. Cela faisait un moment qu'une telle violence météorologique ne s'était pas abattu sur cette île sans histoire. Certains, superstitieux, voyaient cela comme un mauvais présage, que de terribles évènements allaient se passer.. Ils n'avaient certes, pas tords. Si l'on écoutait bien, l'on pouvait entendre des cris, des hurlements de souffrance d'une femme masqués par le grondement des éclairs, par le claquement des volets, par la pluie torrentielle.. Pas un fou n'osait s'aventurer dehors, nul ne savait ce qu'il allait lui arriver. La femme était allongé, sur un lit, dans un petit cabanon, poussant des cris effroyables, deux sages femmes étaient présentes pour l'aider dans cette tâche maternelle qu'était de mettre au monde un nouveau né. Lorsqu'enfin, le nouvel être apparut, bizarrement, tout cessa, plus aucun bruit, seulement une respiration forte et saccadé, de la part de la nouvelle maman. Pas un pleur, rien, le bébé était-il décédé suite à cette accouchement ? Non, il respirait paisiblement, ce fut la première chose que les sages femmes vérifièrent. Un courant d'air entra dans la pièce par enchantement, la seule lumière qu'était celle des bougies s'éteignit laissant place à lueur faible de la Lune. Face à la fenêtre, dans les bras de sa mère, la petit être ouvrit ses petits yeux malicieux, pour y faire apparaître deux yeux rouges sanglant, qui devinrent violets lorsqu'elles rallumèrent la lumière. Depuis, ce jour, des terribles et inexplicables évènements se produisirent sur Long Island.

Les années qui suivirent la naissance de Sov, ce fut le prénom donné à l'enfant né cette terrible nuit, étaient plus sombres, les unes que les autres. Des tremblements de terres, des raz de marées, des phénomènes comme ils n'en avaient jamais connu dans ce coin de Grand Line. Apparemment, il y avait un responsable, Sov, le "Démon aux Yeux Rouges", celui qui apporta cette malédiction sur l'île. Plus d'une fois des citoyens voulurent l'assassiner, pour essayer de lever cette malédiction. Mais ce démon, avait une mère téméraire, qui protégeait son rejeton comme elle le pouvait. Et qu'en était-il de son père ? Celui-ci, avait disparu trois mois avant la naissance du petit. Sov n'a jamais eu, pendant son enfance, d'échos de son père. Il n'avait aucune idée de qui il était. Cela lui convenait. Mère et fils, étaient exilés au fin fond de l'île. Ils ne venaient en ville que pour y acheter le strict nécessaire, mais même cela était un calvaire pour eux. Ils étaient, en quelque sorte, banni de la société. Parfois, les commerçants refusaient de leur vendre leurs biens. On pouvait voir la peur s'afficher sur le visage des autres habitants de l'île, lorsque les "exilés" venaient en ville. Quel stupidité de leur part, d'avoir peur, d'une jeune femme et de son enfant. Mais cela n'étaient que coïncidence ou avait-il vraiment apporté le fléau à cette endroit ? Nul le sait. Il était certains que cette vie influençait sur le comportement à venir de Sov. Celui-ci passait ses journées seules à errer dans la forêt où rodaient des animaux sauvages, à espionner, caché dans les ténèbres, ses voisins "normaux" de l'île ou à piller les magasins de la ville. Il acquit grâce, ou plutôt à cause de cela, une dextérité hors du commun. Plus le temps passait, et plus sa haine envers les habitants s'agrandissaient.

Alors qu'il n'avait que neuf ans, une épidémie mortelle se dépendait touchant un tiers de la population, ainsi que la femme qui l'a mis au monde. Les non-contaminés de ce désastre avaient fait une sorte d'assemblée générale, sur la place du marché. Sov, caché, épia ce qu'il se passait. Pensant que jamais, il n'oserait s'aventurer avec tous les habitants, ceux-ci s'exprimèrent sans aucune gêne. Cela faisait neuf ans, que les désastres apparaissaient les uns après les autres, et ceci devait cesser.. Cette épidémie était en quelques sortes, la goutte qui fit renverser le vase. La solution était simple : tuer le "Démon aux Yeux Rouges". Certains disaient qu'il devait être pendu, d'autres, brûlé vif, décapité.. Il y en avait même un, qui voulait le dépeceler. Ils avaient pris la décision de le faire le lendemain, mais quelle sentence ? Ils allaient en décider plus tard, après l'avoir capturé. Pris de panique, Sov rentra immédiatement prévenir sa mère dans l'idée de s'échapper le plus rapidement possible. Mais à son retour, vision d'horreur, sa mère cessa de respirer, la maladie l'avait déjà emporté. Il marcha lentement en sa direction tel un zombie, il la secoua, lui criait dessus, plus rien ne pouvait la ramener. Cependant, aucune larme ne fut versé ce soir là. A seulement neuf ans, il enterra sa propre mère au beau milieu de la nuit. Ce fut la nuit la plus longue de toute sa vie, il creusa avec ses propres mains la terre humide, pour enfin recouvrir le trou. Une sensation, qu'il n'oubliera jamais.

Le lendemain soir, il était l'heure du dîner, une heure avant le plan machiavélique préparés par les villageois. Sov, muni d'un fusil, entra dans la demeure du maire. Sans dire un mot, il le pointa sur le front de celui-ci. Le maire le supplia de ne pas tirer, de le laisser en vie. Sans une once d'hésitation, il appuya sur la gâchette. La cervelle explosa devant ses yeux, il ne détourna pas une seule seconde son regard de ce spectacle affreux. Une quantité énorme de sangs gicla sur son visage. Sur celui-ci, on pouvait même y apercevoir un sourire. Quelques secondes après, des explosions, un peu partout dans le village. Que s'était-il passé ? Il n'avait plus rien à perdre, plus rien à faire sur cette île, à part mourir. Plus tôt dans la journée, il réussit à voler dans la réserve du village, des tonneaux de poudres à canon, qu'il sema un peu partout dans la ville, et surtout près de toutes les habitations, histoire de ne laisser aucun survivant. Il avait prévu son coup, mais ne pensait pas qu'il allait survivre. Il décida alors de quitter cette île de dégénérés. Mais en fin de compte, n'est-ce pas lui, le psychopathe ? Sur une petite chaloupe, il vogua des jours et des jours, jusqu'à épuisement total..

CHAPITRE 2 : UN NOUVEAU DEMON



Cela faisait désormais une semaine, que le bout de bois qui lui servait de bateau, naviguait sur les mers. Il n’avait aucune réserve, rien à manger, rien à boire. Son état était proche de la mort, son moyen de transport avait subi de lourds dégâts lors de ce soit disant voyage. Mais, d’un autre côté, il devait s’estimer heureux d’être encore en vie, après une semaine passée sur la mer la plus dangereuse du Monde. Il était supposé amené le chaos sur son passage, cette fois-ci, il le repoussa.. Mais, si cela continua, la mort s’en suivra. Mais au bout de la septième nuit, un miracle, si l’on peut dire, se produisit. Un énorme navire, celui d’Esteban Falcone, un célèbre malfrat, chef d’une organisation réputée pour ses actes criminels. Bien connu par la Marine, sa tête pouvait rapporter gros. Le navire s’approcha de la petite chaloupe pour le remonter. Esteban, en personne, remonta le bout de bois. Il aperçut le jeune garçon inconscient, il était sur le point de la balancer à la flotte lorsque celui-ci ouvrit ses yeux. Sous la lumière seule de la Lune, ses yeux brillèrent, tel des rubis. Le capitaine pouvait y voire, meurtres, chaos et désarroi dans ses yeux. Il considéra l’apparition de Sov, comme une offrande du Diable. Lorsqu’il aperçut ses yeux rouges sanglants, il se dit que ce petit être n’était autre que le fils du Diable en personne. C’est alors qu’il décida de le laisser en vie et le prit sous ses ailes.. Coïncidence ou destin ? C’est alors qu’une nouvelle vie s’ouvrit à notre jeune garçon. C’était la première fois, à part sa mère, que quelqu’un voulait de lui. Pour cette raison, il accepta de suivre Esteban.

Voilà, six ans, que Sov était sous la responsabilité du grand et malhonnête Esteban Falcone. Celui-ci apprit l’art de l’espionnage, de l’infiltration et de l’assassinat au jeune démon. Il ne le faisait pas de main morte. Le garçon avait souffert durant toutes ses années, apparemment cela était nécessaire à sa formation, mais le résultat était bel et bien présent. Il apprenait vite, très vite, comme s’il était né pour ça. Vu la vie qu’il eut pour le moment, cela était peut-être le cas. Son art martial était plutôt original, sa position ressemblait à un animal sauvage, surement à cause, des expéditions dans la forêt qu’il faisait quand il était plus jeune. Sa force résidait dans sa vitesse qui était hors du commun, tout comme grand assassin. Il était enfin prêt, son tuteur allait l’envoyer pour sa première mission.

Nous voilà, dans le palais royal du désert aride d’Arabasta. Un invité de marque, Long Jack, y séjournait quelques jours pour un traité entre politiciens. Sov, âgé de quinze ans, débuta sa première mission. Il était calme, comme si ce n’était pas sa première fois. Tout vêtu de noirs, il se faufilait entre les gardes, avec une telle aisance dans la nuit noire et glaciale du désert. Aucun bruit dans ses pas, tout était parfait, il suivit à la lettre, ce qu’il devait faire. Ses gestes étaient plus que millimétrés, sa respiration était douce, on aurait même pu croire qu’il le faisait les yeux fermés. Le voici, proche de sa cible, il ne se trouvait qu’à quelques mètres de la chambre en question. Mais ce fut alors sa première erreur, trop précipité, il se fit repérer par un des gardes. Mais malheureusement pour lui, Sov aussi le repéra, sans même qu’il puisse bouger un petit doigt, sa gorge était serré par le biceps droit de notre jeune « agent ». Il se mit immédiatement à l’ombre, sa victime toujours dans ses bras, car un autre garde faisait sa ronde à ce moment là. Le premier garde succomba à l’étranglement. Il cacha le corps et retourna à sa mission. Cette fois-ci, le champ était libre, il pénétra la chambre mais celle-ci était vide. Il patienta, dans un coin de la pièce inéclairée, le retour de Long Jack. Celui-ci arriva peu de temps après. « M. Jack, je suis désolé, mais vous aller mourir », dit-il avec une voix grave. Prit de panique, il sortit un revolver et tira en direction de Sov. Mais en même pas une fraction de seconde, Sov se trouva en face de sa cible. « Iron Finger » prononça-t-il, avant de lui trancher la gorge, d’un coup horizontal avec ses deux doigts qu’était l’index et le majeur. Iron Finger, fut l’une des premières techniques qu’il apprit. Celle-ci consiste à faire de ses doigts, des lames extrêmement aiguisés. Signalé par le coup de feu, des gardes pénétrèrent rapidement la chambre. Sov était installé proche de la fenêtre, il attendait en faite, leur arrivée. Tel une signature, il se laissa éclairé ses yeux par la lumière de la Lune avant de faire un saut majestueux, de par la fenêtre. Un saut de cinq étages, mais un atterrissage en douceur. Et disparu en quelques secondes, dans le désert immense d’Arabasta. Le lendemain, la nouvelle sa propagea dans tous le pays et même au-delà. Une nouvelle légende était né, celle de MiOni, qui signifie « Œil de Démon ». Sa vie de chasseur de primes commença enfin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MiOni
Membre de l'équipage du Diamant Noir
avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 05/10/2008

Feuille de personnage
Équipage / Ordre: Le Diamant Noir
Fruit du Démon: Celui de l'entraînement ^^
Niveau du personnage:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Sov "MiOni" Tyler   Dim 5 Oct - 23:35

CHAPITRE 3 : REDEMPTION



Il appréciait cette vie, cela le faisait vivre. Par ailleurs, il n’avait jamais rien fait d’autres.. Son nom, plutôt, son surnom en faisait trembler plus d’un, mais personne ne connaissait la vraie nature de MiOni. En plus d’être un des meilleurs assassins d’Esteban, il était aussi son porte parole. Trois ans plus tard, il devait rencontrer Rock, le principal rival du grand Esteban. Cette rencontre lui changea sa vie. Il devait à la base délivrer une lettre à celui-ci. Arrivé au manoir gigantesque de Rock, il se fit escorté par une jolie demoiselle, nommé Lucia. C’était la première fois, qu’il regardait une personne de la sorte. Son regard était hypnotisé par cette jeune fille. Il sut un peu plus tard, que Lucia n’était autre que la fille de Rock. Il était complètement inenvisageable de suggérer une quelconque relation avec celle-ci. Cependant, à force de la croiser lorsqu’il rencontrait Rock, son cœur flancha. Sov et Lucia avaient une liaison, plus ou moins, secrète. Cela avait de grosses répercutions sur la vie du jeune chasseur de primes. Plus le temps passait, plus leur relation s’agrandissait et plus il déviait de sa vie de chasseur de primes. Il ne faisait désormais plus que quelques rares missions, cela contrariait son tuteur, qui lui ne se doutait en rien de cette liaison secrète et dangereuse.

Sov était prêt à se détourner de cette vie. Ce soir, il devait terminer sa dernière mission et rejoindre Lucia pour quitter cette vie sombre et violente. Cette rencontre le changea à jamais. Comment, on pouvait croire qu’une fille pouvait changer un garçon né pour l’assassinat et le chaos ? Cela prouve qu’il a bel et bien un cœur, des sentiments. Cependant, cette soirée se transforma en désastre. Alors qu’il rentrait pour retrouver sa chère petite amie, des hommes d’Esteban Falcone, se trouvait chez lui. Se demandant ce qu’il se passait, il aperçut son tuteur en personne, prêt à tuer la jolie Lucia. Celui-ci, ayant manger un fruit du démon Logia, celui de la poussière, était intouchable par le jeune chasseur de primes. Il avait la capacité de réduire en cendres tous ce qu’il touchait. Il approcha ses mains, proche du visage angélique de la jeune fille mais Sov apparut d’un seul coup, attrapant les poignets d’Esteban, essayant de le raisonner et de la laisser tranquille. Mais au moment du contact avec ses poignets, ses mains commençait à se désintégrer dût aux pouvoirs d’Esteban. Mais plus rien ne pouvait désormais le stopper, la douleur était tellement atroce qu’il n’avait plus la force de lutter. Il ne pouvait plus rien faire, à part, regarder la peau de sa dulcinée, se transformer en cendres. Elle était comme brulé vif. Ce fut la vision la plus atroce de sa vie, et le fait qu’il ne pouvait agir, le faisait faible et inutile. Après cette incident, il jura, de devenir plus fort et de faire payer Esteban pour cela. Celui-ci l’a laissé en vie, car il le considérait comme son propre fils, mais être désobéi ? Cela, il ne pouvait le supporter. Il a de cette manière puni, son protégé qui deviendra par la suite, un ennemi dangereux. Pour le moment, Sov n’avait ni le talent, ni les moyens de faire une seule égratignure au patron de l’organisation.

Il amena le corps de Lucia, enfin ce qu’il restait, à son père : Rock. Lorsqu’il la rapporta, une avalanche de coups déferlait sur Sov, sans que celui-ci ne bronche une seule fois. A cette instant, on y pouvait voir des larmes couler. C’était surement la première de toute sa vie, qu’il pleura. Il s’excusa auprès du père de Lucia, et lui promit qu’il se vengera de cette acte inhumain, car même Rock, rival principal d’Esteban, ne pouvait rien faire face à lui. Il s’en alla sans dire un mot. Il était désormais en quête de puissance, en quête d’une chose encore inconnu qui pourrait l’aider à combattre son, désormais, ennemi juré. Il reprit alors, la route des eaux, pour être plus fort.. Il ne restait de cette évènement qu’une trace gravée à jamais sur ses mains brulés en essayant de sauver son amour.

CHAPITRE 4 : LES DEMONS DU PASSE



Sa vie de chasseur de primes était de loin d’être terminé. Il vivait grâce à cela, grâce aux avis de recherches faits par la Marine. Le voilà, désormais, à la recherche de Wen Haru, avec une prime de 80 millions de Berrys sur sa tête. Il reçut des échos sur le fait qu’il vivait seul dans un monastère. Rapidement, il réussit à trouver son repère. Faisant comme il faisait à chaque fois, il pensait que cela allait suffire, mais il allait s’apercevoir qu’il n’y avait pas qu’Esteban Falcone qui était meilleur que lui. A part sa défaite face à Esteban, il n’avait jamais échoué, jamais perdu un combat singulier. Le voici, désormais, face à un énorme monastère. L'ambiance était glauque, il scruta de fond en comble, avec une telle discrétion les couloirs de ce bâtiment. Il entra ensuite, dans une grande salle, cela ressemblait à une salle de prière. Au milieu de la salle, un homme en tailleur, un moine, c’était Wen Haru. Même une fourmi était moins discrète que Sov, mais sans qu’il ne le remarque, Wen avait disparu.. Pour réapparaître dans le dos du chasseur de primes. « Hamon Shougeki » disait le moine. D’un mouvement de la paume, une onde de choc éclata dans le dos de Sov, qui celui-ci se fit propulser à plusieurs mètres pour venir s’écraser contre un mur. Le combat fit rage, Sov ne délivra même pas un seul coup durant cette bataille. Alors qu’il en recevait plus d’un.. C’était un combat à sens unique. Alors que Wen allait lui donner le coup de grâce, il aperçut alors les yeux rouges sanglants. Il s’arrêta net dans ses mouvements.

« Bobby… Tyler ? » Exclamat-il d’un ton surpris. Mais qui étais ce Bobby Tyler ?
« Kurrff.. Kurff… Quoi ? De quoi tu parles ? Vieux fou ? » Sov toussait du sang, il n’avait quasiment plus de forces..
« Ces yeux.. Ce visage.. Ne me dis pas.. Que tu es son fils ? » Sov, fils de ce dénommé Bobby Tyler ? Cela n’était pas impossible, il ne connaissait même pas le nom de son père, rien de rien..
« Ses cheveux violets.. Ca vient de ta mère, n’est-ce pas ? Maya Tsuekin ? Tu viens de Long Island.. D’après ta réaction, tu ne connais pas ton père, pas étonnant.. Ce lâche a disparu surement avant ta naissance..» Maya Tsuekin est belle et bien, la mère de Sov. Mais qui était cet homme ? Comment savait-il tout cela ?

Après cela une longue discussion s’engagea, comme ci le combat n’eut jamais lieu. Wen Haru était en faite, un ancien camarade de piraterie et ami fidèle du père de Sov. Ils avaient navigué durant des décennies sur les mers du Monde ensemble. Mais leur chemin se sépara, il y a dix-sept ans, lorsqu’ils firent une escale sur Long Island. Bobby avait décidé, de rester sur cette île avec Maya. Depuis ce jour, il n’avait plus jamais revu son vieil ami. Il lui expliqua que les deux étaient des fanatiques d’arts martiaux, ils étaient en quête du meilleur art martial. Mais, cette idée disparut lorsqu’ils se séparèrent. Suite à cela, Sov lui raconta, qu’il voulait devenir plus fort, qu’il voulait que ce moine lui apprennent les vrais arts martiaux. Wen hésita, mais accepta. Il se dit que son père aurait voulut cela, il le prit alors sous ses ailes. Il lui révéla alors comment il réussit à se débarrasser rapidement de Sov durant leur premier combat. Apparemment, l’art martial de Sov est bien trop agressif, ses coups sont trop prévisibles. Il devait contrôler cela. De plus, il avait remarqué Sov dés son entré dans le bâtiment, grâce à une méditation avancée qui lui permet de visualiser grâce à des flux d'énergies, tout êtres vivants dans un secteur. Wen, ne faisait pas seulement un entrainement calqué sur son art martial, mais essayait de lui faire intégrer les atouts de son style de combat sur le style « animal » de Sov. Il supposait alors, que grâce à cela, Sov pouvait même devenir plus fort que son maître.

L’entrainement était strict et intense. Cela n’a pas prit, plusieurs semaines ou mois, mais exactement trois ans pour devenir plus fort. Wen savait très bien que son disciple faisait ça pour la vengeance, mais il savait qu’après sa vengeance, il devait continuer à vivre, pourquoi pas lui donner l’envie d’apprendre l’art martial parfait et/ou même retrouver son père. Il manquait bien sure quelque chose, même si Sov était devenu beaucoup plus puissant qu’il ne l’était. Comment pouvait-il toucher Esteban ? Il était intouchable à cause de son fruit du Démon. C’était alors, que son maître lui confia des gants.. Pas n’importe quels gants, c’était en faite des gants fait en granite marin (Kairoseki), unique au Monde. Le granite marin est indestructible et a les mêmes effets que l’eau par rapport aux utilisateurs de fruit du Démon, c'est-à-dire, qu’il « désactive » les pouvoirs de ses fruits. Il était impossible pour Wen, d’utiliser ses gants, car lui-même était un utilisateur d’un fruit du Démon, qu’il n’utilise d’ailleurs jamais. Le voilà, enfin prêt, pour le combat final.

Il quitta son maître lorsque celui-ci, lui donna les gants Kairoseki. Il n’avait plus qu’une chose en tête : tuer Esteban Falcone. Toujours dans les mêmes environs, le navire d’Esteban était facile à repérer, surtout pour Sov, lui qui était considéré comme son fils. Il monta dedans son se faire repérer comme à son habitude. Il mit en œuvre, la méditation de Wen, il se concentra et essaya de visualiser le nombre de personnes qui était sur le navire. Il y avait exactement cinquante-six personnes sur ce navire. Il ne voulait laisser aucun survivant, il voulait que cette organisation tombe avec son chef. Mais, sa priorité était la tête de son deuxième père. Cela allait être plus simple qu’il ne le pensait. Utilisant ce qu’il apprit grâce à lui, il arriva rapidement dans la cabine du Capitaine.

« Salut Esteban.. »
« Sov ! Quel bon vent t'amène ? » Répondit-il avec un sourire hypocrite.
« Trois ans.. Que j’attends ce moment.. Tu es mort, trois ans trop tard.. »
« Tu sais très bien que tu ne peux me tou.. Arrghhh.. » Sov, avait un déplacement quasi instantané, utilisa sa technique « Iron Finger » pour transpercer le ventre d’Esteban.
« Tu disais ?.. » Ses doigts étaient enfoncés dans les entrailles du chef de l’organisation. Il pivota sa main et sortit l’intestin de celui-ci, c’était quelque chose qui n’était pas très beau à voir.
« Pratique.. Ces gants.. »

Le carnage continua avec tous les autres membres de l’équipage. L’organisation avait enfin disparu. Il ne restait plus un chat, sur le navire, enfin de vivant.. La vengeance était enfin accompli, mais se sentait-il mieux ? Non, cela n’a pas fait revenir Lucia. Il rapporta la tête d’Esteban jusqu’à Rock. Il avait tenu sa promesse.. Désormais, qu’allait-il faire ? Une nouvelle vie s’offrait à lui.. Comme Wen le voulait, le voilà désormais à la recherche de l’art martial parfait et de son père… Sa vie de pirate va enfin commencer.




Test RP : Cela faisait déjà plusieurs mois que Sov Tyler, rôdait sur les mers d'East Blue, qu'il considéra d'ailleurs comme une perte de temps. Des gains ridicules, aucune nouvelle expérience et toujours aucune nouvelle de Bobby Tyler, son père. Ce qui lui servait de bateau était quasiment en ruines, il était improbable d'aller sur Grand Line, avec un tel bout de bois. Mais il réussit néanmoins à arriver jusqu'à Logue Town, la ville où tout commença et tout se termina. Il passa la nuit dans un piteux motel, avec les petites récompenses qu'il eut grâce à ses chasses à l'homme, il ne pouvait en aucun cas, se payer du luxe. Il se réveilla de mauvaise humeur, pour se changer les esprits et se calmer un peu, il fit un petit tour en ville. Des marines, d'autres chasseurs de primes, ainsi que des pirates, l'on pouvait voir de tous dans cette ville, sans pour autant que le chaos y régnait. Voir cette ambiance décontracté, lui remonta le moral. Désormais, il devait trouver un moyen d'aller jusqu'à Grand Line, la route de tous les périls. Mais est-ce qu'il y avait des gens assez fous et courageux pour le faire ? Il se promena dans l'intention de trouver une connaissance, on ne sait jamais. Mais rien.. Tous sont surement à Grand Line, que feraient-ils sur East Blue ? D'ailleurs qu'était venu faire MiOni, dans un endroit pareil ? Peut-être souhaiter t-il un peu de repos ? Lui même ne le savait pas.

Le voici, désormais, sur les docks de Logue Town, un peu désespéré, il aperçut un bateau au nom de Butterflies Angel. Un nom familier, comment connaissait-il ce nom ? Alors qu'il ne l'avait jamais vu auparavant. Après quelques secondes de réflexions, il se souvînt d'une certaine Athéna Silmarwen, commandant en bord de ce magnifique navire. Celle-ci était extrêmement connu des chasseurs de primes, surement encore plus que le nom de MiOni. C'était pour cela que notre démon la connaissait, par chance peut-être qu'elle aussi le connaitrait ? Cependant, il n'avait aucune idée à quoi elle ressemblait, mais l'on racontait que c'était une jeune fille au physique attrayant. Il se demanda alors qu'est-ce qu'une aussi talentueuse chasseuse de tête faisait sur Logue Town ? Une telle "célébrité" n'allait surement pas rester ici plus longtemps, mais voguer sur Grand Line à la recherche de personnes dont la tête était mis à prix. Voilà la solution, il se devait de monter à bord de ce navire par tous les moyens, pour pouvoir retourner à Grand Line. Autours du bateau, il ressentit seulement deux personnes, une qui se trouvait sur le pont, et l'autre sur le toit d'un bâtiment. Il tourna sa tête à droite et aperçut un homme en tailleur d'une forte corpulence, de l'extérieur, il pouvait ressembler à un guerrier pur et dure. Et à sa gauche, une ravissante demoiselle probablement Athéna, sur le pont du fameux navire à scruter les horizons. L'homme avait-il un rapport avec elle ? Il ne s'en soucia pas. Sans perdre un instant, il monta à bord du navire. Il toqua, sur en planche en bois, comme s'il toquait à la porte d'une maison. Il s'inclina face à la jeune femme.

"Je suis désolé de m'être invité sur votre navire. J'ai beaucoup entendu parler de vous, mademoiselle Athéna. Vos exploits sont connus dans le monde entier. Je me présente, Sov Tyler, surnommé MiOni. Tout comme vous, je suis chasseur de primes. Je suis venu vous voir, pour une requête. Serait-il possible d'être en votre compagnie, pour le voyage jusqu'à Grand Line ? Si jamais, vous ne voulez pas, j'en m'en irai, aussi vite que je suis venu."

Il fit son monologue sans même que son interlocutrice ne dise un mot. Il espéra que celle-ci est entendu parler de MiOni, pour intégrer le navire. Mais si jamais, il s'était trompé de personne, cela serait très embarrassent.




Code Règlement : I Love French Fries ! (Petit Remix)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oan D. Vitarion
Capitaine de l'équipage du Diamant Noir
avatar

Nombre de messages : 174
Age : 25
Localisation : T'aimerais bien le savoir hein ? XD
Date d'inscription : 14/09/2008

Feuille de personnage
Équipage / Ordre: Diamant Noir
Fruit du Démon: Nenshô Nenshô no Mi
Niveau du personnage:
22/30  (22/30)

MessageSujet: Re: Sov "MiOni" Tyler   Lun 6 Oct - 8:10

Super présentation .... Reste ébahit lol!

Sinon c'est ok pour le Diamant Noir Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleach-source.net
Tony Tony Chopper
Doc' du Mugiwara Crew
avatar

Nombre de messages : 248
Age : 25
Localisation : Genève, suisse romande.
Date d'inscription : 16/09/2008

Feuille de personnage
Équipage / Ordre: Mugiwara
Fruit du Démon: Hito Hito No Mi
Niveau du personnage:
20/30  (20/30)

MessageSujet: Re: Sov "MiOni" Tyler   Lun 6 Oct - 9:42

Bravo, très belle présentation, histoire interéssante.

Validé!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sov "MiOni" Tyler   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sov "MiOni" Tyler
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SGU "Air" 1x01-02-03 [SPOILERS!]
» Haiti: Liberté, "aide" et corruption
» Petit cuvier pour deux - Cuvier "Sud"
» Les "toulousains" et les EC en Allemagne
» [Validée]Karusi "Soul" Osaki

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaizoku Revolution :: Bienvenue sur le Forum :: Pour commencer :: Présentations :: Fiches validées-
Sauter vers: